Bienvenue sur le site d’AquaOrbi

mercredi 30 novembre 2016
par  AquaOrbi

Rarement projet n’a été aussi bien perçu et évalué par la population

Dans le cadre de la convention signée entre AquaOrbi et l’Agence de l’Eau Seine Normandie, principal bailleur des projets d’AquaOrbi en Haïti, un audit externe a été conduit en mai 2016 pour évaluer la pertinence et l’impact des projets soutenus par l’Agence. Cet audit a été mené un expert Haïtien, Bénédique Paul, Docteur en Économie de l’Université Montpellier 1, professeur-chercheur à l’Université Quisqueya de Port-au-Prince, Directeur du Centre de Recherche en Gestion et Économie du Développement et Vice-Doyen à la recherche de cette université.

Les principales conclusions de l’Auditeur sont reprises ci-après :

86,5% des bénéficiaires déclarent avoir réalisé des économies grâce au projet
92% s’estiment « plus heureux » grâce à l’accès aux services fournis par le projet


Un procédé très pertinent

Contrairement à plusieurs projets importés et réalisés en Haïti, le projet mené par AquaOrbi a fait l’objet de réflexions préalables avec la population locale. C’est pourquoi, la pertinence du projet est confirmée par 97% des bénéficiaires tant au point de vue communautaire qu’au regard des besoins individuels (même pourcentage). Même les non-bénéficiaires estiment que le projet est pertinent (à 93% pour la communauté, et 86% pour leur famille pris individuellement), ce qui est de notre point de vue assez rare pour un projet.

JPEG - 81.4 ko
Un projet efficace, efficient et bien approprié

Les réponses apportées par les habitants des communautés directement concernées permettent d’affirmer que : Le projet est perçu comme efficace par 73% des bénéficiaires, et même par 57% des non-bénéficiaires. En outre, l’essentiel des raisons invoquées quant aux aspects moins efficaces du projet tiennent en fait à l’organisation villageoise (horaire d’ouverture des kiosques...), et non pas au projet en tant que tel.
En termes d’efficience, même les non-bénéficiaires sont presqu’unanimes (à 93%) pour estimer que « le projet a géré parcimonieusement les ressources » mobilisées. A la vérité, c’est l’un des rares projets à affecter l’essentiel du budget à l’action, et non pas au fonctionnement (les salaires versés sont proches de la grille salariale de la fonction publique haïtienne).

Un projet qui suscite une grande satisfaction

Le projet a fourni des services de haute qualité à des populations rurales pauvres, qui seraient incapables de payer ces mêmes services au prix du marché. De plus, il a impliqué ces bénéficiaires et s’est créé un ancrage social fort.JPEG - 73.6 ko

Outre ses bénéfices sociaux, le projet a permis d’introduire en Haïti la maîtrise d’une technologie de pointe, tout au long de sa filière technique : montage, ingénierie, exploitation, maintenance, contrôle de qualité, ce qui est sans précédent. Ce point essentiel, et la très haute qualité de l’eau produite, font que la technologie choisie l’emporte à notre sens sur l’osmose inverse (importée, et couramment utilisée localement).

Le transfert de compétences techniques a été accompagné du transfert de compétences managériales et comportementales, pour la pérennité des systèmes installés.

C’est là, à notre avis, une approche, une innovation et une expérience à étendre dans tous contexte similaires !


Rarement projet n’a été aussi bien perçu et évalué par la population

Articles les plus récents

mardi 10 mars 2015
par  AquaOrbi

Slim ROBERT

Slim ROBERT a 27 ans. Il est né à Port-au-Prince en 1987. Il fait ses études secondaires chez les pères salésiens, à l’école nationale des arts et métiers (ENAM), jusqu’en classe de 2nde, puis à l’institution Françoise et René de la Serre, que tiennent des Petits Frères et Sœurs de l’incarnation. A l’ENAM, (...)

mardi 10 mars 2015
par  AquaOrbi

Jean-Yves PRISSETTE

Jean-Yves PRISSETTE (67 ans) est Directeur Technique d’AquaOrbi depuis 2010. Docteur en électronique, il a d’abord été enseignemant à l’Université de Lille et à l’Institut Industriel du Nord, avant de rejoindre la grande industrie (Jeumont Schneider et ALSTOM) pendant 21 ans, en y exerçant différentes (...)

mardi 10 mars 2015
par  AquaOrbi

Aurélien PICARD

Aurélien PICARD a 28 ans. Après un baccalauréat scientifique, il obtient un DUT Génie Civil à Lyon puis une licence professionnelle « conduite de chantier Travaux Publics » réalisée en alternance chez Eurovia. Il passe alors 4 ans chez Rosa (filiale de EUROVIA, groupe VINCI) en tant que chef de chantier (...)

mardi 10 mars 2015
par  AquaOrbi

Jacques BERTRAND

Jacques BERTRAND (57 ans) est Président d’AquaOrbi. Après trente ans d’expérience dans les domaines de l’eau, de l’environnement, et des services urbains, il a choisi de se consacrer totalement aux problèmes d’accès à l’eau dans les villes des pays en développement en créant AquaOrbi. Il était précédemment (...)

mardi 10 mars 2015
par  AquaOrbi

Télévision

Télé Soleil Haïti 23 novembre 2014 : Inauguration de l’usine d’eau potable à Tierra Muscady

Brèves

25 novembre 2016 - Audit de nos projets en Haïti

La convention signée par AquaOrbi avec l’Agence de l’Eau Seine Normandie, principal bailleur des (...)

4 décembre 2015 - Assainissement pour l’école d’entrepreneuriat agricole

Assainissement pour l’école d’entrepreneuriat agricole de Pandiassou L’Ecole d’Entrepreneuriat (...)

23 novembre 2014 - Fête de l’eau à Tierra Muscady

La population de Tierra Muscady fête l’eau potable ! Ce 23 novembre 2014, le village est (...)

4 juillet 2014 - De l’eau potable à Darlegrand

L’eau potable est à disposition des habitants de Darlegrand ! L’unité de production par (...)

27 novembre 2013 - Le laboratoire de Pandiassou est opérationnel

Le laboratoire d’analyses de Pandiassou a été mis en service. Il permet la caractérisation (...)